Avec l'association Mountain Wilderness, le Parc national du Mercantour se refait une beauté

Le coeur du Parc national du Mercantour comporte de nombreux vestiges militaires. Quand certains présentent une valeur culturelle et historique importante, d'autres constituent au contraire des points noirs paysagers et posent diverses difficultés de gestion. Le Parc national du Mercantour et l'association Mountain Wilderness travaillent en partenariat depuis maintenant près de 15 ans pour nettoyer ces vestiges dangereux et inesthétiques.

Cette année, ce sont deux nouveaux chantiers qui ont été menés en Vésubie et en Tinée, mobilisant plus de 70 bénévoles.

Près de 7,5 tonnes de barbelés ont pu être nettoyés (prélevées) sur les deux sites, dans le cadre d'opérations extrêmement positives, mêlant d'ambitieux objectifs environnementaux et de très beaux moments de partage entre le Parc, la société civile et le monde associatif.

Bénévoles en action pour confectionner les « cocons » de barbelés à héliporter © A.Turpaud/PNM

Bénévoles en action pour confectionner les « cocons » de barbelés à héliporter © A.Turpaud/PNM

Quatre journées de nettoyage, mêlant efficacité et bonne humeur

Les barbelés de la frontière franco-italienne, fortifiée dans les années 1930 et qui ont été abandonnés sur place depuis la fin de la 2ème guerre mondiale posent en effet de véritables problèmes de gestion. Pris dans la végétation, ou partiellement enterrés, ils constituent un danger pour les troupeaux et la faune sauvage et peuvent rendre difficile l'exploitation pastorale de certains alpages. Ils présentent par ailleurs un caractère inesthétique incompatible avec le caractère de zone protégée du coeur du Parc national. Le Parc et l'association Mountain Wilderness se sont donc associés depuis plusieurs années pour mener des chantiers de démontage et d'enlèvement de ces barbelés historiques.

Pour 2017, 2 sites auront été nettoyés en Vésubie d'une part, et en Tinée d'autre part (Gialorgues). Le bilan de ces journées est extrêmement positif :

  • En Vésubie, 51 participants ont nettoyé sur 2 jours près de 4 tonnes de barbelés. Outre les bénévoles de Mountain Wilderness, le chantier a mobilisé 6 bénévoles de l'association Point d'Eau de Grenoble.

  • En Tinée, ce sont 23 personnes qui ont assemblé près de 3,9 tonnes de barbelés. Les bénévoles de l'association et les agents du Parc ont eu le plaisir de mener ce chantier avec des volontaires de la Maison d'arrêt de Nice, dont 3 détenus en fin de peine.

Sur les deux sites, les barbelés sont récoltés et assemblés dans des « cocons » qui seront héliportés en septembre.

Tout au long de ces 4 jours, la difficulté des travaux, liée aux conditions de pente, de chaleur, au poids des ferrailles, parfois scellées dans du béton, n'ont pas entamé la bonne humeur et l'engagement de tous ces bénévoles, qui sont tous repartis avec le sourire, du plus petit, 8 ans, au plus grand, 76 ans !

Un partenariat ancien avec Mountain Wilderness, au service de la biodiversité et des paysages du Mercantour

Après ces 2 chantiers 2017, le Parc et Mountain wilderness en sont à leur 20ème collaboration depuis 2002. Ce sont près de 180 tonnes de barbelés que ce partenariat aura permis de dégager des paysages du Mercantour, grâce à l'investissement et à la motivation de 943 bénévoles et agents du Parc, mobilisés
sur 58 journées de travail. Qu'ils en soient tous remerciés !

Au-delà de l'intérêt écologique et paysager de ces travaux, ces chantiers sont aussi l'occasion de sensibiliser les usagers, les habitants des vallées et le grand public sur la biodiversité et la notion de paysage. Une de leur grande force est également de mettre en avant des partenariats positifs entre
l'établissement public, le monde associatif et la société civile. Ils sont toujours l'occasion de belles rencontres.

Plus largement, Mountain Wilderness a mené 42 chantiers sur des aires protégées, y compris des parcs nationaux, permettant la suppression de près de 416 tonnes de barbelés des paysages. N'hésitez pas à les rejoindre sur de prochains chantiers à les soutenir afin qu'ils puissent poursuivre).

MERCI A TOUS !

Contacts utiles associations :

 Bénévoles du chantier réalisé à Gialorgues, en Tinée © A.Turpaud/PNM

Bénévoles du chantier réalisé à Gialorgues, en Tinée © A.Turpaud/PNM